Urgent : Sully, Scouty et Samy recherchent ensemble une FA ou des adoptants !

Aujourd’hui nous lançons un appel à l’aide, une bouteille à la mer, pour offrir une meilleure vie à 3 rescapés !

Leur sauveteuse et famille d’accueil raconte :

Sully, Scouty et Samy, ont vécus les premiers mois de leurs vies dans un lieu privé très dangereux.

Sully et Scouty, sont deux frères issus d’une portée de quatre, deux d’entre eux ont été retrouvés écrasés, leur maman a également disparu très vite, les laissant seuls, livrés à eux-mêmes dès leurs 3 mois.

Samy est également né dans ce lieu privé, également d’une portée de 4 frères et soeurs. Très vite un des frères s’est rapproché de moi, il me suivait de très près, il a manqué de se faire écrasé à deux reprises, je n’ai pas attendu d’avantage, je l’ai pris avec moi, et il a très vite été adopté.
La maman de Samy a également disparu, laissant Samy et ses 2 soeurs seules vers leurs 2 mois.
Les deux soeurs de Samy ont ensuite disparu, laissant seul le petit Samy. C’est à ce moment qu’il s’est rapproché de Sully et Scouty, qui l’ont pris sous leurs ailes.

Ils ont passé l’hiver, je les retrouvais enroulés dans l’herbe, grelottant, j’ai fini par déposer un carton, je les retrouvais enlacés dans le carton.
Sully et Scouty étaient très proches de l’humain, dès qu’ils me voyaient ils me sautaient dans les bras, Samy était plus sauvage.

Je suis partie en vacance d’hiver 1 semaine. À mon retour, j’ai trouvé Scouty avec la queue coupée, il avait du se soigner seul, j’ai vu la chaire, un bout de queue qui dépassait et plus de poils, ce n’etait pas beau à voir… Et je ne vous parle pas du gros coryza, les yeux en pleurs.
Puis Sully, qui avait également un gros coryza, nez encombré et les yeux larmoyants, avait perdu beaucoup de poids.

C’est à ce moment que j’ai fait appel à l association, Scouty a été pris en premier par une autre bénévole, j’ai récupéré Sully, ils ont été séparés 1 semaine, ce qui a été très inquiétant pour Sully, qui n avait plus aucune réaction, restait en boule mangeait très peu, jusqu’à l’arrivé de son frère.
Pendant ce temps je tentais d attraper Samy, qui avait également un gros coryza, il avait un regarde rempli de tristesses, j’en étais malheureuse, je culpabilisais de les avoir séparés.
Au bout de 3 semaines j’ai fini enfin par l’attraper, d abord séparé, afin de commencer le traitement, puis dès que possible il a rejoint ses grands frères adoptifs..

Aujourd’hui ils sont à l’abri, au chaud, mais malheureusement ils ont la leucose et le calicivirus, ce qui les empêchent de sortir de quarantaine, car nous avons d’autres chats à la maison.

🙏Nous faisons appel à vous et à vos partages ! Notre rêve est de trouver une famille adoptante sans animaux, ou bien une famille d’accueil, pour que ces trois frères puissent continuer de vivre ensemble pour toujours ! ❤️

Merci de nous aider en partageant !